QU’EST-CE QUE LE CBC (CANNABICHROMENE) ?

Blog

Le CBC (Cannabichromène), est un phytocannabinoïde présent dans la plante cannabis sativa. Il est relativement rare et, comme le CBD, non psychoactif. Les recherches à son sujet sont encore limitées, mais les scientifiques l’ont relégué au second plan par rapport à ses célèbres cousins, le CBD et le THC.

Certains amateurs de cannabis affirment que ce composé est la meilleure alternative au CBD. Cependant, de nombreuses recherches sont encore nécessaires pour pouvoir prouver ses potentielles propriétés pharmacologiques.

L’histoire et la culture de la plante de cannabis (ou de chanvre) remontent à des milliers d’années, car le chanvre a des utilités multiples. Nos ancêtres l’utilisaient dans tous les domaines possibles : pour l’alimentation, les soins, le textile, la construction…

Grâce au développement de la science et de la technologie, nous pouvons à présent étudier en détail les éléments qui composent cette plante et en apprendre plus sur ses valeurs thérapeutiques cachées.

Cannabichromène

En ce qui concerne ses utilisations, ses effets et ses actions, les connaissances sont limitées. En revanche, l’on sait que le CBC est l’un des cannabinoïdes naturels les plus abondants, avec le THC, le CBD et le CBN. D’après une étude, il est particulièrement présent dans les plantes de cannabis séchées.

Offre de bienvenue

Pour les nouveaux clients, nous proposons un code de réduction de 12% sur la première commande.
* Valable sur tous les produits Nordic Oil

Huile de CBD 15%
Icons/UI/fast-delivery Livraison rapide
Icons/UI/plant Créé par la nature
Icons/UI/security Paiement sécurisé

Par ailleurs, les souches de marijuana provenant des États-Unis possèdent une teneur importante en CBC. Il semblerait que les souches de cannabis à usage récréatif possèdent des concentrations plus élevées de CBC que de CBD. Et l’inverse pour le chanvre industriel. Cela dépend donc de la classification de la plante.

En d’autres termes, certaines souches sont plus puissantes sur le plan psychotrope, et d’autres sur le plan des fibres.A ce propos, une étude souligne la nécessité de mener plus de recherches sur les concentrations de CBC dans certaines souches.

Le CBC est-il psychotrope ?

A priori, il n’a pas d’effet psychotrope et il n’est pas répertorié par la Convention sur les substances psychotropes.

La principale raison pour laquelle le CBC n’a pas d’effets psychotropes est qu’il n’interagit pas beaucoup avec les récepteurs CB1. Il semble néanmoins intéragir avec les récepteurs CB2, TRPV1 et TRPA1 qui agissent sur la gestion de la douleur.

Biosynthèse

La biosynthèse des cannabinoïdes commence par une modification non enzymatique. Ce processus est essentiel pour distinguer les six principaux cannabinoïdes (THC, CBD, CBN, THCV, CBG et CBC).

La décarboxylation, l’isomérisation et l’oxydation sont les réactions qui font partie de ce processus de modification.

En outre, des études montrent que ce processus commence par la transformation de l’acide cannabigérolique (CBGA) en d’autres formes acides : acide cannabidiolique (CBDA), l’acide cannabichromique (CBCA) et l’acide tétrahydrocannabinolique (THCA).

Propriétés du CBC

Les études sur ses propriétés pharmacologiques sont peu nombreuses.

D’après des études expérimentales sur des animaux, le CBC pourrait exercer des activités anti-inflammatoires, antimicrobiennes, analgésiques et antidépressives.

Inflammation et douleur

Une étude a montré que les propriétés anti-inflammatoires du CBC peuvent être renforcées lorsqu’il est administré en même temps que le THC, ce qui est connu sous le nom d' »effet d’entourage ». Ce phénomène fait déjà l’objet de recherches approfondies en ce qui concerne le CBD et le THC. Le cannabichromène montre ses propriétés anti-inflammatoires en se liant aux récepteurs TRPV et TRPA directement dans les cellules et en bloquant donc potentiellement la douleur et l’inflammation.

Acné

Une équipe de recherche qui avait précédemment découvert les effets du CBD sur l’acné a également montré le même effet pour le CBC. La capacité du CBC à réduire la production de sébum laisse penser que le CBC pourrait potentiellement devenir un  » agent anti-acné ».

Cancer

Le CBC pourrait être un cannabinoïde puissant lorsqu’il s’agit de lutter contre le cancer car il interagit avec les endocannabinoïdes de l’organisme tels que l’anandamide. Par ailleurs, il semble inhiber son absorption, de sorte qu’une plus grande quantité d’anandamide reste disponible dans l’organisme. L’anandamide est un acide gras insaturé produit par l’organisme, également connu sous le nom de « molécule du bonheur ». Les caractéristiques chimiopréventives du cannabichromène semblent liées à une variété de cancers et montrent un grand potentiel.

Dépression

La recherche sur les cannabinoïdes attire de plus en plus l’attention pour étudier leur applicabilité en pharmacologie. Par exemple, une étude souligne que le CBD et le CBC ont un effet considérable sur les actions de type antidépresseur.

Croissance cellulaire

La propriété du CBC de favoriser la croissance de nouvelles cellules est reconnue pour combattre la migraine. Parallèlement, une étude soutient le potentiel du CBC à produire des cellules astrogliales qui pourraient aider à lutter contre des maladies telles que l’Alzheimer et la démence.

Récapitulatif

  • Les conditions de culture et les méthodes d’extraction influencent la proportion de chaque cannabinoïde.
  • Les phytocannabinoïdes ont un rôle au-delà du système endocannabinoïde.
  • Le CBC est l’un des cannabinoïdes les plus importants extraits du CBGA.
  • Il semble avoir des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et antidépressives.
  • Il se lie davantage aux récepteurs TRPV et TRPA qu’aux récepteurs CB (comme le font le THC et le CBD).
  • Plus d’études sont nécessaires pour analyser ses applications thérapeutiques.
  • Le Cannabis Sativa ne produit pas directement de THC, CBD, CBG ou CBC. Il produit cependant ses précurseurs acides, qui sont le THCA, le CBDA et le CBCA. Ce n’est qu’avec le processus de décarboxylation, pendant les processus de séchage ou de cuisson (qui ont lieu généralement au-dessus de 105°C), que l’acide se transforme en formes pures.

Il existe un besoin de mener des recherches concluantes pour prouver ses effets positifs. En effet, les études existantes sur ce composé sont basées sur des rongeurs et ne sont pas toujours concluantes. Cela pourrait être la raison pour laquelle les consommateurs n’ont qu’un accès limité au CBC à l’heure actuelle.

Rejoignez des utilisateurs du CBD sur Facebook !
Vous souhaitez bénéficier de l'expérience d'autres utilisateurs du CBD ? Vous avez des questions sur le CBD ? Il existe un groupe facebook actif sur le CBD.

Publié par David Reich

David est un expert en CBD qui possède de nombreuses années d'expérience dans le domaine. Il acompagne, conseille et assiste nos clients sur tous les aspects du cannabis. Dès qu'il le peut, il partage ses connaissances avec les communautés en ligne et écrit des articles. David a également une connaissance approfondie du CBD pour les animaux de compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *